• Angel Wagenstein, Adieu Shanghaï, Galaade

    Angel Wagenstein, Adieu Shanghaï, GalaadeDans les années 1930 et pendant la seconde guerre mondiale près de 20000 Juifs allemands et autrichiens ont trouvé refuge à Shanghaï. J'avais connaissance de ce fait mais j'étais curieuse d'en savoir plus aussi j'ai été intéressée de découvrir l'existence de ce roman chez Passage à l'Est.
    J'apprends qu'il y a des Juifs à Shanghaï depuis très longtemps. Les plus anciens à s'y être installés sont les riches commerçants "bagdadis", établis sur la route de la soie dès le 11° siècle. Leurs descendants vivent dans le coeur luxueux de la concession internationale. Il était question ici de Victor Sassoon.

    Au début du 20° siècle arrivent des Russes qui ont fui les pogromes puis la Révolution d'octobre et dans les années 1930 les Autrichiens et les Allemands trouvent un abri dans cette ville dont les portes leur restent ouvertes alors que le reste du monde a fermé les siennes. Ces derniers arrivants s'installent dans le quartier pauvre de Hongkew où ils survivent misérablement.

     

     

    Dans le roman nous suivons ainsi le violoniste Theodor Weissberg et son épouse, la cantatrice Elisabeth Müller-Weissberg. Elle donne des cours de piano et chante dans un cabaret, lui travaille comme aide-jardinier. Avec d'autres musiciens ils ont formé un orchestre et se retrouvent régulièrement pour pratiquer. L'auteur montre bien le déracinement des exilés.

    Il y a aussi Hilde Braun. Blonde aux yeux bleus elle se fait passer pour aryenne et travaille comme secrétaire auprès de représentant du III° Reich. Cette position est utilisée par son amant, Vladek, qui fait partie d'un réseau d'espionnage. Les tribulations des différents personnages nous sont racontées à partir de 1938, avant même leur arrivée à Shanghaï.

     

     

    Angel Wagenstein détaille également les événements historiques avec des passages explicatifs nombreux. J'ai remarqué cependant que l'information historique manquait à l'occasion de rigueur et ces passages ont parfois tendance à casser le rythme du roman. Par moment j'ai eu l'impression que les personnages devenaient secondaires.

    J'ai quand même plutôt apprécié cette lecture et notamment le fait que l'auteur porte sur les événements, sur la façon dont les Juifs ont été abandonnés par ceux qui auraient du leur venir en aide, un regard critique qui s'exprime par des pointes d'humour pince sans rire.

     

    Angel Wagenstein est Bulgare. Je participe au mois de l'Europe de l'Est organisé par Eva et Patrice.

     

    Angel Wagenstein, Adieu Shanghaï, Galaade

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    maggie
    Mardi 1er Mars à 14:45

    Je ne savais pas du tout pour la présence des Juifs à Shangaï ! Je note, à l'occasion, si je le trouve à la bibli

      • Mercredi 2 Mars à 07:33

        Oui, c'est un fait qui est peu connu.

    2
    Mercredi 2 Mars à 08:31

    Merci à toi pour cette belle participation, l'une des premières !

    J'avais également noté cet écrivain sur le site de Passage à l'Est, c'est une page d'histoire très intéressante, merci !

      • Mercredi 2 Mars à 15:39

        Je crois bien que c'est la première fois que je lis un auteur bulgare.

    3
    Samedi 5 Mars à 12:46

    Très intéressant, oui, j'ignorais moi aussi ce fait historique..

      • Samedi 5 Mars à 14:57

        Surprenant, n'est ce pas ?

    4
    Lundi 7 Mars à 21:19

    Je vais le lire bientôt et j'ai hâte de me faire ma propre opinion maintenant que j'ai survolé ton billet. En février j'avais lu un article sur une femme qui avait survécu à l'Holocauste justement en passant la guerre à Shanghaï. Je mets le lien vers l'article si ça t'intéresse: https://fr.timesofisrael.com/une-survivante-de-la-shoah-souffle-ses-110-bougies-en-tricotant/

      • Mardi 8 Mars à 08:23

        Merci. Et en plus c'est une passionnée de tricot !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :