• Herbjørg Wassmo, Le testament de Dina, Gaïa

    Herbjørg Wassmo, Le testament de Dina, Gaïa Au moment de sa mort Dina a fait promettre à Karna, sa petite fille, de révéler son secret le jour de ses obsèques : dans sa vie Dina a tué deux hommes. Après avoir accompli sa mission face à toute la communauté, Karna entre dans une sorte de folie. Elle ne parle plus et a des hallucinations. Anna, la femme de son père, décide d'emmener Karna à Copenhague pour l'y faire hospitaliser -la famille vit dans le nord de la Norvège, nous sommes en 1890. Ce voyage permet aussi à Anna de s'éloigner un temps de son mari, Benjamin, dont elle vient d'apprendre l'infidélité. A Copenhague Anna goûte sa liberté et fait la connaissance du médecin psychiatre Joakim Klim qui lui fait forte impression.

     

     

     

    Le roman présente alternativement l'histoire et le point de vue de différents personnages. J'apprécie particulièrement celui d'Anna qui s'émancipe malgré ce que l'époque attend des femmes de la bourgeoisie. Benjamin et Joakim la soutiennent de leur mieux même si son comportement et ses choix les bousculent. Je trouve intéressante aussi la façon dont l'autrice tente de se mettre dans la tête de Karna pour nous faire comprendre comment elle pense. Son emmurement en elle-même est bien rendu. Il y a aussi Peder, l'amoureux de Karna, un jeune homme volontaire confronté à la violence de son frère.

     

     

    J'avais lu il y a déjà un bout de temps Le livre de Dina que j'avais fort apprécié. Le testament de Dina en est une suite. Il semble qu'il y ait entre les deux une histoire de Benjamin. Néanmoins on peut lire le présent roman sans avoir lu les précédents : on retrouve les mêmes personnages mais l'histoire est distincte. J'ai beaucoup apprécié cette lecture. L'autrice donne une analyse psychologique approfondie de ses personnages, qui permet au lecteur de comprendre leurs actes. Le regard porté sur eux est bienveillant même si les péripéties sont parfois douloureuses. C'est de plus fort bien écrit.

     

    Je remercie Ingannmic qui m'a incitée à le lire.

     

    Je participe au défi Voix d'autrices, catégorie Un roman d'une autrice que vous appréciez.

    Avec 557 pages c'est aussi ma troisième et dernière participation au défi Pavé de l'été de Brize.

     

    Herbjørg Wassmo, Le testament de Dina, Gaïa

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Septembre à 10:24

    Merci de ta confiance ! Et tu avais déjà lu la trilogie, il était donc inutile que je te la conseille :)

      • Vendredi 10 Septembre à 10:58

        Il faut que je mette la main sur l'histoire de Benjamin maintenant.

    2
    Brize
    Vendredi 10 Septembre à 13:59
    Brize

    Bravo pour ce challenge triplement réussi !

      • Vendredi 10 Septembre à 15:59

        Merci de l'avoir organisé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :