• Jean d'Aillon, De taille et d'estoc, J'ai lu

    Jean d'Aillon, De taille et d'estoc, J'ai lu1187, Guilhem, jeune tanneur de 13 ans, fuit Marseille où il est recherché pour meurtre. Sur les routes d'Occitanie, il partage un temps la vie d'un maître rémouleur dont il devient l'apprenti, d'une ménestrelle avec qui il se met en couple, d'un médecin et sa compagne, eux aussi en fuite et surtout de routiers qui lui apprennent le maniement de toutes sortes d'armes. Avec eux Guilhem arrête de compter le nombre de personnes qu'il a fait passer de vie à trépas.

     

     

    A l'époque, les différents territoires au sud de la Loire sont en effet sous la domination soit du roi de France Philippe (Auguste) soit du fils du roi d'Angleterre, Richard (Coeur de Lion), comte de Poitiers. Ceux-ci ont délégué leur autorité à des seigneurs de la guerre locaux qui, en fonction des alliances de leur maître, massacrent à droite ou à gauche. On entre ainsi avec le héros dans le camp d'un mercenaire qui rançonne la contrée alentour. Les femmes sont enlevées pour servir d'esclaves sexuelles et domestiques, les hommes sont mis à mort de toutes les façons imaginables. Quelle violence ! On se croirait chez Daech. Un des personnages dit : "J'ai voyagé dans le Piémont, en Lombardie, en Provence, et même en Hongrie, mon garçon, mais je n'ai jamais rencontré plus de périls et de misères qu'autour de Limoges !"

     

     

    On rencontre cependant un îlot de paix et de prospérité autour de l'abbaye de Cluny, la plus grande de la chrétienté et un pôle économique majeur. C'est ça qui est assez fascinant aussi, de voir comme les cartes ont été rebattues et que cet endroit n'est plus rien aujourd'hui.

    Un récit palpitant où les péripéties sont nombreuses et qui m'a fait passer un bon moment.

     

    L'avis de ALittleBit.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :