• Jean d'Aillon, Marseille, 1198, J'ai lu

    Jean d'Aillon, Marseille, 1198, J'ai luRoncelin, vicomte de Marseille, a disparu, sa maîtresse et ses serviteurs assassinés. Hugues de Fer, le viguier de la ville, suspecte les seigneurs des Baux d'en être responsables. En effet, Hugues des Baux estime que la vicomté de Marseille devrait lui revenir, étant marié avec Baralle, fille du précédent vicomte.

     

     

    Pour libérer son seigneur, Fer se met en route vers les Baux, accompagné d'une petite troupe hétéroclite. Se sont joints à lui son ami le médecin Ibn Rushd (Avicenne) qu'il a connu à la croisade ; Nedjm Arslan, un Perse qui maîtrise le secret de la poudre explosive ; Robert de Locksley, alias Robin des Bois soi-même ; Anna Maria et Bartolomeo, soeur et frère, jongleurs venus de Rome et enfin notre héros Guilhem d'Ussel. Et il va bien falloir tous ces talents pour venir à bout d'une mission périlleuse car on va découvrir en cours de route que nombreux sont ceux qui souhaitent qu'elle échoue.

     

     

    Marseille, 1198 est le premier épisode des aventures de Guilhem d'Ussel écrit par Jean d'Aillon. De taille et d'estoc, que j'ai lu précédemment est en fait un préquel.

    Si les liens de parenté et de vassalité entre les différents personnages qui convoitent la suzeraineté de Marseille sont parfois un peu complexes, j'apprécie encore une fois ces aventures médiévales.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :