• Thrity Umrigar, Tous ces silences entre nous, J'ai lu

    silences

    Sera est Parsie, elle est veuve et elle appartient à la bourgeoisie de Bombay. Depuis plus de vingt ans Sera emploie à son service Bhima. Bhima habite dans un bidonville et elle élève sa petite-fille, Maya, depuis la mort des parents de celle-ci. Sera est une bonne patronne. Elle fait des cadeaux à Bhima et Maya, une barre de chocolat, un sari, paie les soins si elles sont malades et, maintenant que Maya a grandit, finance ses études à l'université. Ces études sont la fierté et le rêve de Bhima. Elle imagine que Maya échappera ainsi au sort qui est le sien mais tout est bouleversé quand Maya se retrouve enceinte. En cherchant le responsable, Bhima va constater une fois de plus à quel point le sort des pauvres et illettrés est précaire.

     

    Les événements qu'elles vivent amènent les deux femmes à se souvenir de leur passé et des souffrances qu'elles ont traversées. Sera non plus n'a pas été épargnée avec une belle-mère tyrannique et un mari violent. Après vingt ans de fréquentation quotidienne, qu'est-ce qui les  uni ? Que pèse leur relation face à la classe, la caste, à la famille ?

     

    Voilà un roman que j'ai lu facilement et que j'ai plutôt apprécié. Je trouve intéressant le personnage de Bhima, une femme forte malgré l'adversité. Cependant il m'a semblé que l'auteure avait tiré un peu trop sur la corde pathétique, même si l'histoire se termine sur une note positive avec l'idée que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

     

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Novembre 2012 à 12:00
    Je n'avais pas particulièrement envie de lire ce roman mais ce que tu en dis me fait changer d'avis : je le note pour ma prochaine incursion en librairie...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :