• Claude Izner, Le petit homme de l'opéra, 10-18

    opera.JPG

     Paris 1897. Successivement plusieurs personnes liées de près ou de loin à l'opéra Garnier meurent subitement après avoir mangé un cochon en pain d'épice. A chaque fois était présent dans les parages un homme de petite taille, employé de l'opéra. Quel est son rôle ?

     

    Victor Legris et Joseph Pignot, libraires rue des Saints-pères, sont informés de l'affaire par Eudoxie Maximova une demie-mondaine amie de certaines des victimes. Elle sent le louche et les supplie d'enquêter. Il n'en faut pas plus pour que nos deux héros délaissent leur boutique et se lancent dans de nouvelles aventures.

     

    Le petit homme de l'opéra est une lecture plaisante qui, comme les autres épisodes de cette série, nous permet de découvrir un Paris disparu. Cependant j'ai trouvé cet ouvrage un peu superficiel. Il pâtit surement d'avoir été lu juste après L'étrangleur de Cater street, tellement fouillé.

     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Juillet 2010 à 12:00
    Je viens tout juste de terminer le deuxième tome des aventures de Victor Legris, La disparue du Père-Lachaise, et j'aime beaucoup cette série : surtout pour la plongée dans le Paris de l'époque... ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :