• Claude Izner, Rendez-vous passage d'Enfer, 10-18


    Emile Legris était un admirateur de Charles Fourier (théoricien socialiste, il préconisa une organisation sociale fondée sur de petites communautés autonomes, les phalanstères. Fourier souhaitait que les membres de ses phalanstères soient solidaires. Pour cela il avait prévu de les vêtir de chemises boutonnées dans le dos. Ainsi ils étaient obligés de s'entraider pour s'habiller). Célibataire, Emile Legris utilisa une partie de sa fortune à aider des personnes rencontrées par hasard : leur trouver un emploi, financer leur installation dans la vie. Avec ces personnes il avait fondé une société baptisée "A cloche-pied". Après la mort d'Emile, les membres d'A cloche-pied continuent de se réunir une fois par an en sa mémoire. Le souvenir de leur bienfaiteur est bien tout ce qui les lie.

    La librairie d'Emile est revenue en héritage à son neveu Victor Legris, héros de cette série dont voici le septième épisode. A l'automne 1895 des membres d'A cloche-pied sont assassinés les uns après les autres. Découvrant fortuitement la chose, Victor sent son goût pour le mystère se réveiller. Avec son beau-frère et associé Joseph Pignot ils vont mener l'enquête.

    Une lecture agréable, des aventures dans le Paris de la fin du 19° siècle, chez les boutiquiers, les cocottes et les artistes.
     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :