• Hans Peter Richter, Mon ami Frédéric, Le livre de poche

    L'histoire se déroule en Allemagne des années 30 à la deuxième guerre mondiale. Le narrateur et Frédéric, tous les deux nés en 1925, sont voisins et amis depuis l'âge de quatre ans. Frédéric est Juif et, petit à petit, les interdits le frappent ainsi que sa famille. Le père de Frédéric, M. Schneider, fonctionnaire, est mis à la retraite d'office à 32 ans. Frédéric doit changer d'école puis les cinémas sont interdits aux Juifs. Dans un jardin public les bancs verts sont réservés aux non-Juifs et les bancs jaunes aux Juifs et il faut porter l'étoile jaune.

    Ce roman pour enfants montre très bien comment, petit à petit, l'Etat nazi exclu les Juifs. Les personnages offrent une palette de comportements nuancés. Il y a M. Resch, le propriétaire de la maison où vivent les deux familles, membre du Parti et tout boursouflé de son importance, pour qui l'antisémitisme est une occasion de se donner un peu plus de pouvoir. Il y a le maître d'école des deux enfants qui explique à ses élèves que les Juifs sont des êtres humains comme les autres et termine son discours par "Heil Hitler !". Enfin il y a la famille du narrateur (son père adhère au Parti). Ils restent amis des Schneider jusqu'au bout, les aidant chaque fois que cela ne met pas leur propre sécurité en danger.
     

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:00
    J'ai le souvenir d'avoir versé de gros sanglots lors de cette lecture vers mes 10 ans. C'est vraiment une très belle histoire d'amitié... Sinon, j'ai un petit questionnaire à faire remplir aux blogueurs en littérature pour mon mémoire, l'explication est ici :http://enlivrezvous.typepad.fr/enlivrezvous/2009/10/appel-aux-blogueurs-en-littérature.html Merci beaucoup !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :