• Sarat Chandra Chatterjee, Devdas, Les belles lettres


    L'histoire de l'amour impossible de Devdas et de Parvati. Devdas est un enfant gâté, habitué à avoir tout ce qu'il veut. Il est le fils du chef du village. C'est un galopin qui sèche l'école et tape sur sa petite voisine, Parvati, de sept ans sa cadette. Ils grandissent ensemble. Parvati est issue d'une famille plus modeste que celle de Devdas, bien que de haute caste elle aussi.

    Quand Parvati atteint l'âge de treize ans il devient urgent de la marier. Pour elle, il ne fait aucun doute qu'elle est destinée à Devdas mais la mère de celui-ci refuse cette mésalliance et Devdas ne veut pas s'opposer aux souhaits de ses parents. Par dépit, Parvati accepte d'épouser un riche veuf de plus de quarante ans. C'est au moment où il la perd que Devdas comprend qu'il aime Parvati. Il tente alors de noyer son chagrin dans la boisson.

    Ce roman écrit en 1917 est traduit du Bengali. De tous les livres que j'ai lu sur l'Inde, c'est le premier à avoir été écrit dans une langue indienne. Les auteurs contemporains écrivent souvent en Anglais. Sarat Chandra Chatterjee est un auteur classique en Inde  et le premier écrivain indien à avoir vécu de ses oeuvres.

    Devdas est facile à lire, écrit dans un style simple. L'auteur nous montre des personnages dont toutes les actions sont guidées par "ce qui se fait"  et la crainte du qu'en-dira-t-on. Plus que l'amour, la honte est le sentiment qui revient fréquemment et on sent tout le poids d'une société traditionnelle sur les individus.

    Depuis sa parution en Inde, Devdas a été adapté neuf fois au cinéma dont la dernière en 2002 avec Shahrukh Khan et Aishwarya Rai dans les rôles principaux. C'est un film de Sanjay Leela Bhansali.
    Etant donné qu'il ne se passe pratiquement rien dans le livre il a bien fallu, pour durer trois heures, trouver un peu d'action. Aussi les péripéties ont été dramatisées, ce qui donne un résultat furieusement romantique. L'accent est mis sur l'amour qui ne meurt jamais.
    Ce que j'apprécie particulièrement dans le film c'est la musique de qualité, les chants et les danses. Je ne me lasse pas de me repasser la bande originale. Enfin je dirai que les costumes sont superbes et qu'avec Shahrukh Khan dans le rôle du héros on en arriverait presque à trouver sympathique cet enfant gâté de Devdas.
     

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Louise
    Mardi 30 Janvier 2007 à 12:00
    Ralala maman mais quelle mauvaise foi!! Pire que Michèle, du moment que SRK fait qqchose c'est forcément bien :)Bisouxxx
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :