• Arnaldur Indridason, Etranges rivages, Points


    Arnaldur Indridason, Etranges rivages, PointsEn vacances sur les lieux de l'ancienne ferme de ses parents Erlendur arpente la montagne à la recherche du souvenir de son frère Bergur, disparu dans une tempête de neige à l'âge de 8 ans. Il rencontre un paysan qui lui raconte l'histoire de Matthildur, une jeune femme disparue elle aussi dans une tempête, 60 ans plus tôt. Pourtant Matthildur aurait du croiser un groupe de soldats britannique sur sa route. Comment ont-ils pu se rater ? Matthildur est-elle vraiment sortie dans la tempête ce jour-là ? Erlendur décide de mener l'enquête. Pour cela il lui faut interroger des survivants de cette lointaine époque et remuer des souvenirs que certains auraient préféré garder enfouis.

    Pour Erlendur cette enquête personnelle, qui n'a rien d'officiel, est aussi une façon de rester proche de son frère. C'est cela que le roman explore : le traumatisme de la disparition du frère et le sentiment de culpabilité qui travaille le héros et que le lecteur a découvert depuis le début de la série. Il y a donc peu d'action. C'est plutôt un roman introspectif avec un héros qui retourne toujours sur les mêmes lieux, interroge les mêmes personnes, ressasse les mêmes idées, refait le même rêve perturbant. J'ai plutôt apprécié parce qu'avec le temps je me suis attachée à Erlendur, je connais quelqu'une qui s'y est un peu ennuyée.

     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Août 2014 à 12:00
    j'ai lu tous les opus précédents mais celui-là ne me tente pas trop : je n'aime pas trop les histoires familiales de ce cger Erlendur...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :