• Johan Theorin, Froid mortel, Albin Michel


    Johan Theorin, Froid mortel, Albin MichelJan Hauger, un instituteur d'une trentaine d'années, s'est fait embaucher à la maternelle la Clairière de Valla, près de Stockholm. Il s'agit d'une école particulière puisqu'elle est "jumelée" avec l'hôpital psychiatrique voisin de Ste Barbe (surnommé Ste Barge par les gens du coin). Les enfants scolarisés là ont un parent interné à Ste Barbe et les deux établissements sont reliés par un souterrain qui permet des visites encadrées des enfants à leurs parents. Jan semble très intéressé par la possibilité d'entrer dans Ste Barbe. Que cherche-t-il ? Qui circule la nuit entre les deux établissements ? Personnel ou patients ?

     

    Dans ce roman l'auteur nous sort du cadre de l'île d'Öland qui était celui de ses trois précédents. L'inquiétude augmente en même temps que la possibilité d'une rencontre entre un malade dangereux -on sait dès le départ qu'ici est enfermé Ivan Rössel que les médias ont surnommé "le tueur d'enfants"- et un des petits scolarisés à côté. En même temps Johan Theorin fait passer l'idée que le pire n'est forcément sur car chacun peut aussi choisir une autre voie que celle qui apparait comme inévitable. Le suspense est maintenu jusqu'à la fin, une fois commencé, difficile de s'arrêter.

     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    keisha
    Mardi 21 Janvier 2014 à 12:00
    Bon souvenir de lecture, la fin est à se ronger les ongles de dépit...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :