• Sven Lindqvist, Exterminez toutes ces brutes, Le serpent à plumes

     

    Sven Lindqvist, Exterminez toutes ces brutes, Le serpent à plumes

     

    Sven Lindqvist est mort le 14 mai 2019. je n'avais jamais rien lu de lui mais j'ai chez moi Exterminez toutes ces brutes, ouvrage dont mon mari dit grand bien. Sven Lindqvist était suédois, né en 1932

     

     

     

     

     

    Sven Lindqvist, Exterminez toutes ces brutes, Le serpent à plumesExterminez toutes ces brutes. Le titre est tiré d'Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad, livre qui a fortement marqué l'auteur (ainsi que d'autres, d'ailleurs). Moi, je suis passée à côté.

    Sven Lindqvist voyage à travers le Sahara en transports en commun. Il traverse le sud algérien pour se rendre à Zinder au Niger. Il trimballe avec lui un lourd ordinateur portable et des documents stockés sur une centaine de disquettes (l'ouvrage date de 1992). Il raconte ce voyage mais aussi les grandes violences et les massacres de masse dont se sont rendus coupables au 19° siècle, dans cette région du monde et ailleurs, les colonisateurs européens. Il s'appuie pour cela sur de nombreux textes, sources historiques ou littéraires.

     

     

    Ces massacres reposent sur une conception de la supériorité de la "race" européenne qui fait froid dans le dos. Chez certains auteurs la théorie de l'évolution des espèces débouche sur un darwinisme racial qui permet d'exterminer en toute bonne conscience : les "races inférieures" sont destinées par l'évolution à disparaître, c'est finalement faire oeuvre de charité que de hâter cette disparition. L'auteur fait un parallèle entre ce racisme meurtrier et la shoah. Pour lui "l'expansion européenne, accompagnée par une défense éhontée de l'extermination, a créé des habitudes de pensée et des précédents politiques qui ont ouvert la voie à de nouvelles atrocités, et qui ont fini par culminer dans la plus horrible de toutes : l'Holocauste".

     

     

    Les récits des exactions dont se sont rendu coupables certains conquérants ne sont pas toujours agréables à lire et il est bien triste aussi de découvrir les histoires des derniers représentants des peuples exterminés. Les épisodes du voyage de Sven Lindqvist apportent une respiration bienvenue. Il y a de belles descriptions du Sahara et l'auteur y apparaît comme quelqu'un de sympathique, capable d'autodérision. Il fait aussi oeuvre d'autofiction en racontant ses rêves (ou cauchemars) et des anecdotes de son enfance. Exterminez toutes ces brutes est donc un ouvrage riche et multiple que j'ai beaucoup apprécié. Je l'ai trouvé passionnant et j'ai plutôt été convaincue par les thèses de l'auteur.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :