• Arthur Schnitzler, Gloire Tardive, Le livre de poche

     

    Arthur Schnitzler, Gloire Tardive, Le livre de pocheLe fonctionnaire Edouard Saxberger, 70 ans, est chef de bureau dans une quelconque administration. Il mène une vie paisible, un peu morne pourrait-on penser, mais qui lui convient. Un jour un jeune aspirant poète, Wolfgang Meier, vient lui dire son admiration pour Les promenades, un recueil de poèmes que Saxberger écrivit dans son jeune âge et qu'il avait presque oublié. Meier est membre d'un petit groupe d'artistes méconnus qui accueille Saxberger avec empressement au point que le vieux monsieur en vient à se demander s'il n'est pas effectivement lui-même un génie ignoré.

     

     

    Ce petit roman amusant, écrit en 1894 mais publié récemment, se déroule à Vienne. Arthur Schnitzler se moque de cette petite bande de génies autoproclamés qui se pensent au-dessus des autres et que le travail rebute. D'abord flatté par l'admiration qu'on lui témoigne et qui le sort de sa routine Edouard Saxberger prend conscience que ses nouveaux amis se soucient en fait peu de lui et de son oeuvre. Quant à moi cela me pousse à réfléchir à mon propre vieillissement et à me dire qu'il est encore temps de réaliser une partie de mes rêves de jeunesse.

     

     

    Arthur Schnitzler était un auteur qui comptait pour Ruth Klüger : "Les livres d'Arthur Schnitzler, mort à Vienne dix jours avant ma naissance (c'est important pour moi, il est un ancêtre, je pense qu'il m'a légué sa Vienne), m'en apprennent presque plus sur mes parents que mes souvenirs. L'autre était un raseur, un pédant et un avare, d'après la tradition familiale. Mes parents, des jeunes gens à la Schnitzler, l'étudiant et la femme du pédant avare, eurent une liaison qui se déroula entre Vienne et Prague, deux villes entre lesquelles on pouvait à l'époque faire aisément la navette -ensuite ça n'a plus été possible, et ça ne l'est redevenu quasiment qu'avant-hier."

     

     

    Ce roman est une lecture commune avec Patrice et participe également aux Feuilles allemandes de Eva, Patrice et Fabienne.

     

    Arthur Schnitzler, Gloire Tardive, Le livre de poche


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 09:38

    Tout d'abord un grand merci à toi de m'avoir rejoint pour cette lecture commune ! J'ai été emballé par ce petit livre, très amusant comme tu le signales.

      • Dimanche 8 Novembre 2020 à 10:10

        Je suis sans doute moins enthousiaste mais je l'ai trouvé plaisant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :