• Hubert et Zanzim, Peau d'homme, Glénat

    Hubert  et Zanzim, Peau d'homme, Glénat Bianca est une jeune femme de 18 ans qui va épouser Giovanni dans une semaine, comme leurs pères viennent d'en décider. Bianca est prête à obéir à ses parents mais elle regrette de ne pas connaître son fiancé. Elle s'en ouvre à sa marraine qui lui révèle un secret : les femmes de la famille se transmettent une peau d'homme. "Une fois la peau revêtue, nul ne pourra se douter que tu n'es pas un garçon. Ainsi tu pourras voyager incognito dans le monde des hommes". Grâce à ce stratagème Bianca va faire la connaissance de Giovanni sous l'apparence de Lorenzo et se lier avec lui. Ce qu'elle découvre va bouleverser sa vie.

     

    Hubert  et Zanzim, Peau d'homme, Glénat

     

    Dans un décor qui est celui de la Renaissance italienne, cette plaisante bande dessinée dénonce la domination patriarcale qui opprime les femmes et les personnes homosexuelles. La situation se dégrade encore plus quand un moine fanatique est porté au gouvernement de la ville mais nos héros se moquent de la religion et font apparaître l'hypocrisie des dévots. Dans la peau de Lorenzo, Bianca ose beaucoup ce qui lui permet aussi de s'émanciper en tant que femme. Je trouve son personnage sympathique et courageux.

     

    Hubert  et Zanzim, Peau d'homme, Glénat

     

    Le dessin est relativement simple. Les visages des personnages ne me plaisent pas trop, par contre j'aime bien les décors et les pages de présentation des chapitres qui prennent un aspect d'enluminures.

    C'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée.

     

     

    L'avis de Krol.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Août à 17:02
    Kathel

    Cette bande dessinée devrait ma plaire, je pense !

      • Lundi 16 Août à 18:07

        C'est en effet très plaisant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :