• Jean-Paul Kauffmann, Courlande, Le livre de poche

    Jean-Paul Kauffmann, Courlande, Le livre de pocheLa Courlande est une région qui se situe au sud de la Lettonie et qui fait frontière avec la Lituanie. Quand il avait 22 ans, Jean-Paul Kauffmann a séjourné au Canada où il a fait la connaissance de Mara, une jeune femme d'origine courlandaise avec qui il a eu une relation amoureuse. 30 ans plus tard un ami, directeur de la rédaction d'un magazine de voyages, propose à l'auteur de partir en Courlande et de lui en ramener un article pour un numéro spécial sur les pays Baltes. Jean-Paul et sa femme Joëlle vont partir pour l'été et finalement rester aussi l'hiver.

     

     

    La Courlande a été colonisée et christianisée au 13° siècle par l'ordre de Livonie, né de la fusion des Chevaliers Teutoniques et des Porte-Glaive. Le dernier grand-maître de l'Ordre est devenu grand-duc de Courlande en 1561. Les seigneurs germano-baltes du duché y ont construit grand nombre de châteaux et manoirs. L'un d'eux accueillit Louis 18 en exil sous Napoléon Bonaparte. Jean-Paul Kauffmann entreprend le tour de ces demeures, parfois en ruine, souvent transformées en établissements scolaires. Chemin faisant il rencontre des personnages pittoresques et tâche d'approcher l'âme courlandaise.

     

     

    J'ai beaucoup apprécié cette lecture dans laquelle l'auteur mêle faits historiques et souvenirs de voyage. L'histoire des pays Baltes, je la connais fort peu et ça me donne envie d'en découvrir plus. Dans son voyage, Jean-Paul Kauffmann donne parfois l'impression de se laisser porter par les circonstances, ce qui est loin d'être le cas si j'en juge par la bibliographie et la lettre de remerciements en fin d'ouvrage. Mais l'habileté consiste à masquer la préparation pour laisser au premier plan l'imprévu.

     

     

    Jean-Paul Kauffmann, Courlande, Le livre de pocheLe nom de Courlande, pour moi, évoque celui de Kurlande, le pays de La demoiselle d'Avignon. Jean-Paul Kauffmann lui aussi a fait le parallèle avec ce feuilleton :

    "[Mara] allait se rappeler à moi quelques années plus tard, sans qu'elle le sût, à la faveur d'un feuilleton télévisé, La Demoiselle d'Avignon. A l'époque, la France ne disposait que de trois chaînes. Vingt millions de téléspectateurs se passionnaient pour les amours de Koba et de François Fonsalette, interprétés par Marthe Keller et Louis Velle. Koba l'étudiante étrangère était en réalité une princesse du nord : Kristina de Kurlande. Ce pays à moitié imaginaire rappelait un royaume scandinave, mais la coïncidence était troublante, d'autant plus que Marthe Keller tenait beaucoup de Mara."

     

     

    La lecture de cet ouvrage était donc le prétexte idéal pour visionner une fois de plus ce feuilleton dont je me suis procuré le DVD il y a quelques années. J'y retrouve toujours le même plaisir. Je suis charmée par l'histoire d'amour un peu désuète maintenant (cela date de 1972), par l'humour qui ne vieillit pas avec quelques personnages gentiment loufoques comme la ministre de la joie de vivre ou par la solidarité et l'accueil manifestés par Bastien le routier qui vole au secours de la jeune étrangère isolée loin de chez elle.

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 18:01

    J'ai vu que c'est un auteur qui passait à la librairie en même temps que d'autres romanciers voyageurs. C'est un auteur que j'ai biien envie de déoucvir

      • Dimanche 18 Décembre 2016 à 19:07

        Je n'avais encore rien lu de lui.

    2
    Dimanche 15 Janvier à 22:16

    C'est un livre très réussi et je regrette de ne pas l'avoir chroniqué aussi ! Je trouve que JP Kauffmann retranscrit très bien l'ambiance, les paysages de ce pays. On apprend tant de choses aussi, c'est un livre qui ouvre vers d'autres lectures (je constate que cela a marché chez toi avec Keyserling !).

      • Lundi 16 Janvier à 13:59

        Keyserling,  c'était un peu une obligation après Courlande, Kauffmann en parle tellement. Je ne sais pas si il est bien édité aujourd'hui. Celui que j'ai lu, je l'ai trouvé chez un bouquiniste.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :