• Laurent Binet, HHhH, Le livre de poche

    Laurent Binet, HHhH, Le livre de pocheHHhH : "Himmlers Hirn heißt Heydrich -le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich" devait s'appeler "Opération Anthropoïde". C'est du moins ce que prétend Laurent Binet dans son ouvrage mais il dit aussi qu'il a cédé à son éditeur. Donc HHhH raconte l'opération Anthropoïde, c'est-à-dire l'opération montée par la résistance tchécoslovaque au Royaume-uni pour tuer Heydrich. Et au passage on nous présente aussi Heydrich, la "bête blonde", un personnage dont l'histoire m'intéresse parce que je l'ai croisé à plusieurs reprises dans les aventures de Bernie Günther.

     

     

    Reinhard Heydrich est un nazi particulièrement brutal. Nommé Protecteur de Bohême-Moravie en 1941, il terrorise les populations locales et neutralise la résistance intérieure. La résistance extérieure décide alors d'envoyer Jan Kubiš, un Tchèque et Jozef Gabčik, un Slovaque, avec pour mission d'abattre Heydrich. Après diverses péripéties liées à la préparation de l'attentat, celui-ci à lieu le 27 mai 1942. Heydrich meurt le 4 juin. La répression qui s'abat alors sur toute personne soupçonnée d'avoir participé de près ou de loin à l'attentat est d'une violence inouïe. Je suis particulièrement frappée par le sort fait au village de Lidice, accusé -à tort- d'avoir hébergé l'un des acteurs de l'opération. C'est une sorte d'Oradour-sur-Glane local. Toute la population a été massacrée, les maisons détruites, le sol retourné et parsemé de sel.

     

    Laurent Binet, HHhH, Le livre de poche

    Le mémorial aux enfants de Lidice

     

    Mais HHhH est aussi l'histoire de Laurent Binet écrivant HHhH. En effet, celui-ci s'adresse au lecteur pour lui expliquer pourquoi il a écrit ce livre, quelles sont ses sources, quel genre de livre il veut écrire et ses difficultés pour y parvenir.

    "Lors du premier jet, j'avais écrit : "sanglé dans un uniforme bleu". Je ne sais pas pourquoi, je le voyais bleu. Il est vrai qu'on voit souvent Göring dans un uniforme bleu clair sur les photos. Mais ce jour-là, je ne sais pas s'il le portait. Il pouvait aussi bien être en blanc, par exemple.

    Je ne sais pas non plus si ce genre de scrupules à encore un sens à ce stade de l'histoire."

    J'ai trouvé ça plutôt plaisant même si par moments cela peut faire un peu procédé mais bon, il n'en abuse pas trop. J'aime beaucoup quand l'auteur se raconte en même temps qu'il raconte. C'est donc un livre que j'ai apprécié et dans lequel j'ai noté des idées d'autres lectures.

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Mai à 06:38

    J'avais lu ce livre il y a quelques années. Je suis d'accord avec ton analyse sur l'intérêt du sujet (c'et une page historique très importante de la Seconde Guerre Mondiale) et sur le procédé narratif original qui entretient toujours un certain suspens.

    A noter qu'un film "Opération Lidice" a été tourné en 2011 autour du massacre de ce village.

      • Dimanche 14 Mai à 12:52

        Oui, j'ai aperçu ça. Tu l'as vu ? Il semble aussi que l'ouvrage ait été adapté à l'écran.

    2
    Vendredi 26 Mai à 23:24

    C'est marrant car j'avais noté la même citation ! Je n'ai pas fini de l'écouter. Je trouve ça assez passionnant ! En effet, il fait souvent référence à des films que je n'ai pas vu... Un bon procédé et de l'humour mais je n'ai pas encore terminé...

      • Samedi 27 Mai à 18:44

        Oui, il y a notamment un film de Rohmer dont j'ai noté le titre.

    3
    Jeudi 1er Juin à 23:10

    sais-tu qu'il va bientôt sortir en film mais j'ai peur qu'il soit moins bien que le livre... Toujours pas terminé mais pas beauocup de temps pour lire en ce moment

      • Vendredi 2 Juin à 11:35

        Oui, j'ai déjà vu des affiches en ville. On peut sans doute porter à l'écran l'histoire de l'opération Anthropoïde mais les interventions de Binet ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :