• Peter Singer, Théorie du tube de dentifrice, Goutte d'or

     

    Peter Singer, Théorie du tube de dentifrice, Goutte d'orHenry Spira (1927-1998) est un activiste américain, défenseur de la cause animale, modèle de Brigitte Gothière et Sébastien Arsac, les fondateurs de L214. Jeune, Spira milite tous azimuts.Il est engagé politiquement, syndicalement et prend part à la lutte pour les droits civiques des Noirs. En 1974 il assiste à un cours de Peter Singer sur la libération animale. Il décide alors d'appliquer à la défense des droits des animaux les méthodes qui ont fonctionné pour les droits humains. C'est à dire la négociation et l'amélioration progressive de la situation par petites victoires successives plutôt que le tout ou rien qui débouche plus souvent sur rien que sur tout.

     

     

    Spira constitue autour de lui une coalition de personnes et d'associations. Ils vont lutter d'abord contre l'expérimentation sur les animaux. Ils pointent en priorité des tests cruels et même pas pertinents pour la santé humaine. Leur action a poussé des entreprises, notamment dans le domaine des cosmétiques, à mettre au point de nouveaux tests, beaucoup plus économes en vies animales. Le deuxième combat d'envergure c'est celui en faveur des animaux de boucherie et contre l'élevage industriel (poulets en batterie, conditions d'abattage). Là aussi des progrès sont obtenus en mettant la pression sur des marques soucieuses de leur image.

     

     

    J'ai trouvé plutôt intéressante l'histoire de ce personnage que je ne connaissais pas du tout. Lui et Peter Singer étaient manifestement proches, ils se sont inspirés et influencés mutuellement et l'auteur fait de son ami un portrait très élogieux. Henry Spira est quand même quelqu'un qui a beaucoup travaillé en solitaire malgré le comité qui l'entourait. Il prenait seul les décisions finales ce qui me fait penser à un despote éclairé. Je préfère la démocratie.

     

     

    L'ouvrage a été écrit en 1998 et vient juste de paraître en français donc je me suis demandé ce qu'il était advenu depuis de la cause animale aux Etats-Unis. On entend parfois parler des actions médiatisées de PETA, association critiquée ici pour son opportunisme qui lui a permis à l'occasion de profiter des retombées d'actions menées par d'autres. PETA et d'autres organisations de défense des animaux se voient aussi reprocher d'être de grosses machines aux nombreux salariés et qui ont donc besoin de beaucoup d'argent pour continuer à fonctionner. Elles collectent des fonds considérables dont seule une petite fraction sert effectivement la cause qu'elles défendent. J'imagine qu'on doit pouvoir dire la même chose de certaines associations françaises (la SPA a été épinglée plusieurs fois par la cour des comptes).

     

     

    Envie de faire vous-même quelque chose pour la cause animale ? Essayez le lundi sans viande.

     

     

    L'avis de Lybertaire.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    keisha
    Dimanche 6 Janvier à 07:19
    keisha

    Je ne connaissais rien de ces gens là! Lu aussi l'avis de Lybertaire.

    Même le lundi sans viande, je ne connaissais pas! Des idées à creuser et suivre. 

      • Dimanche 6 Janvier à 11:49

        J'ai découvert Peter Singer dans l'émission 28 mn où il venait présenter son livre. Lundi sans viande, ça vient de sortir. Ca commence demain.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 6 Janvier à 21:46

    Merci beaucoup beaucoup pour ton lien ! Je suis très très heureuse que tu aies lu et chroniqué cet ouvrage ! Il est certes intéressant à propos de la défense des droits des animaux, mais aussi concernant les différentes manières de militer efficacement pour changer la société et rétablir la justice sociale et écologique. Cela fait des mois que je ne le fais pas, mais j'aimerais bientôt parler de la non-violence et des moyens d'action qui s'en distinguent sur mon blog, surtout avec le mouvement des "gilets jaunes" qui occupe l'espace public durablement !

      • Lundi 7 Janvier à 18:32

         

        J'envisage maintenant de lire Libération animale de Peter Singer.

      • Mardi 8 Janvier à 15:46

        Cool !! C'est le plus philosophique (mais sans être compliqué) que j'ai lu pour le moment ! Son point de vue est tout de même souvent critiqué car il ne rejette pas totalement l'idée de tuer un animal, mais dit que ce doit être fait "en douceur". Alors que pour moi et pour beaucoup d'autres, il n'y a pas de manière de tuer, (peut-on "bien" tuer ?!), on n'en a tout simplement pas le droit. Cependant, La Libération animale est assez ancien, et j'envisage de lire ses autres ouvrages dans lesquels il est peut-être revenu sur ce point.

        Toutefois, si je ne devais conseiller qu'un seul livre sur ce sujet, c'est bien Planète végane d'Ophélie Véron, pour lequel j'avais bossé, et que tu as peut-être vu sur mon blog, en même temps que La Libération animale ;) Il y a tout : pourquoi être végane, comment manger, s'habiller, se divertir en étant végane...

        Moins complet mais plus adapté à celles et ceux qui ont psychologiquement du mal à renoncer à certaines chairs animales, il y a aussi Les animaux ne sont pas comestibles de Martin Page, qui met en lumière les blocages.

        Je suis très heureuse que le sujet t'interpelle <3

    3
    Mardi 8 Janvier à 18:08

    Planète végane, je l'ai en effet noté sur ton blog. Celui de Martin Page, je l'ai déjà lu.

    Sinon je suis assez stupéfaite par les réaction très négative que je vois à l'opération lundi sans viande. Ce matin, en tribune libre dans le Monde, une attaque très violente contre les véganes en général et Peter Singer en particulier, accusé de plein de choses horribles et qui ne me semblent pas correspondre à ce que j'ai lu dans Théorie du tube de dentifrice.

      • Mercredi 9 Janvier à 09:48

        Super pour tes lectures !

        Tu parles de la tribune de Paul Ariès... C'est à ma connaissance la deuxième fois qu'il écrit un texte aussi mensonger, aussi trompeur sur le plan rhétorique, aussi choquant, aussi insultant !! Et pourtant, j'ai lu et aimé Paul Ariès pour d'autres thématiques, mais là je ne comprends pas comment il peut user d'autant de mauvaise foi !!

        Chaque avancée sociale subit un retour de bâton. Pour n'en citer que quelques uns, la libération des femmes, la cause homosexuelle (la virulence des manifs pour tous), et enfin la cause animale, qui après avoir été tournée en dérision pendant des décennies, est désormais prise au sérieux... et fustigée par les réacs.

        Ce que je vais te dire est purement empirique (de mon expérience à Paris), mais c'est comme pour les manifestations : celles jugées inoffensives (manifs contre les violences sexistes, manifs pour les droits des animaux, marches pour le climat) ne sont presque pas encadrées par les CRS, tandis que les autres, comme celles des "gilets jaunes" en ce moment, de la loi travail en 2016, ou Nuit debout (qui a été harcelé place de la République à Paris), subissent toute la violence arbitraire des CRS, car elles constituent aux yeux de l'Etat un véritable ennemi de son trône. Et ce n'est pas une question de nombre de manifestant·es, car même pour une poignée de personnes susceptibles de manifester le 31 décembre plusieurs stations de métro ont été fermées (!!) ; c'est plutôt comment les autres perçoivent notre message et comment iels veulent le manipuler, le transformer, pour le tourner en leur faveur. Et cela fait des décennies que la violence (même provoquée par les CRS comme en ce moment) fait le buzz dans les médias. On pourrait en parler longtemps (et j'en parlerai dans mes chroniques sur la non-violence), mais on tente en vain de faire passer les véganes pour des violent·es et des extrémistes avec les quelques vitrines cassées lors de chaque manifestation. Or, qui est extrémiste : celle ou celui qui mange tous les jours des cadavres, ou celle ou celui qui refuse d'en manger ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :