• Tag Bande dessinée

    Résultats pour la recherche du tag Bande dessinée :
  • Medz yeghern, le grand mal, c'est en arménien, le nom du génocide de 1915. La bande dessinée présente l'histoire de plusieurs personnages. Aram Olivyan, engagé volontaire, est laissé pour mort lors du massacre des soldats arméniens de son bataillon. Il est ensuite caché et sauvé par un...

    Lire la suite...

  • Voici un des très rares mangas que j'ai lus. Comprendre le sens de lecture des vignettes me demande un court moment d'adaptation, ensuite c'est bon. Trois tomes sont parus en français.   Tome 1 : Rome, en l'an 128 de notre ère. Lucius Modestus est un architecte en panne d'inspiration. A une...

    Lire la suite...

  •   En août 2008, Guy Delisle et sa compagne Nadège arrivent à Jérusalem où Nadège va travailler pour Médecins Sans Frontières. Ils sont accompagnés de leurs deux jeunes enfants. La famille va résider un an sur place dans le village arabe de Beit Hanina à Jérusalem-est. Pendant que...

    Lire la suite...

  •   En 2003 Guy Delisle a passé deux mois à Pyongyang pour raisons professionnelles. Il travaillait comme correcteur pour un studio qui réalise des dessins animés pour la France. Toujours accompagné de son guide ou de son interprète il expérimente la vie très surveillée des étrangers en...

    Lire la suite...

  •   Vers 2004-2005, semble-t-il, Guy Delisle a vécu un an en Birmanie où sa compagne Nadège était employée par Médecins sans frontières-France. C'est cette année qu'il a mise en BD dans Chroniques birmanes . Guy et Nadège sont partis en Birmanie avec leur fils Louis, encore un bébé. A...

    Lire la suite...

  • ...arrière-grand-père Herbert. Elle découvre que sa famille a été mêlée à un complot d'envergure.   J'ai trouvé plaisante la lecture de cette bande dessinée. J'aime les dessins et j'ai apprécié qu'il y ait à l'occasion un mot en hindi. Cela m'a permis de m'amuser à essayer de le...

    Lire la suite...

  • ...rangs on trouve des officiers qui n'ont pas digéré la défaite d'Indochine, des pieds-noirs. Octave se range sans conviction du côté du coup d'état militaire de 1961.     Voici une BD de grande qualité, très bien dessinée et très bien documentée. J'ai apprécié la peinture des beaux...

    Lire la suite...